LIVE AVEC L’ORCHESTRE DE L’OPÉRA DE LYON

Dans la vie, pour bien commencer un nouveau cycle, il faut savoir refermer les précédents, mais de la plus belle manière possible. Malgré tout le regret de n’avoir pu tourner avec l’album VIE FUTURE comme on en rêvait, à cause de ce foutu virus, on a eu la chance, à l’occasion de la Carte Blanche que m’a offerte l’Opéra Underground avec Bertrand Belin à l’opéra de Lyon en novembre dernier, de créer une forme assez spectaculaire de toute une collection de chansons de La Féline : moi au chant et à la guitare, Francois Virot à la batterie et Sebastien Dousson à la basse, accompagnés, mesdames, messieurs, par l’orchestre de l’Opéra de Lyon! À nous hautbois, clarinettes, violons, marimbas et xylophones… Et la chance qu’on a eue, c’est qu’on a pu filmer une partie de ce spectacle, et ce film est sorti le 13 mai…

On y voit les magnifiques visuels réalisés par Le Gentil Garçon pour l’occasion. a été réalisé par la réalisatrice Clara Lemercier, avec le soutien indispensable de l’Alliance Française de Trivandrum, de l’Opéra Underground et de mon label, Kwaidan. Un grand merci à eux!

Les versions audio sont en lignes. Le mixage a été réalisé par Guillaume de La Villéon.

« Les Fashionistes (au loin) », nouveau clip en avant-première sur les Inrocks.com

Plumes, béton, latex, et colonne vertébrale ancestrale dans cette réalisation de la talentueuse Laurie Lassalle en caméra 16 mm, avec un incroyable costume conçu par Karine Marques Ferreira : le premier volet de mes pérégrinations dans le grand Nord et Est parisien…
Ne confondez plus les vraies et les fausses grenouilles!

FOLIE jeudi soir au Nouveau Casino – je n’en reviens toujours pas!
Un grand merci ébahi à Marie Leskimo qui est venue comme une apparition souffler avec moi ce « Rêve de verre », à Sébastien Grandgambe qui nous a emportés avec son jeu de violoncelle léonin, à Clément et Timothée de L’Inouï et leurs projections vidéo-mentales, à Maureen Lem qui a fait que la lumière soit, et soit parfaite, à Guillaume De la Villéon qui a (chef-d’) oeuvré au son, à Bertrand Flamain, à Seb Dousson qui ont joué comme les beaux gosses qu’ils sont, à fond, à Stéphane Bellity/ Ricky Hollywood et Vincent Normand qui ont clos la soirée de djsets idéaux, à TKth. (tara king th.) qui l’ont ouverte en laissant les gens sur un petit nuage de grâce, à toute l’équipe de Kwaidan Records, et à vous, les amis, les fans, les inconnus, les bloggers, les filles et les garçons perdus, les âmes soeurs, qui étiez là, avec cette énergie folle qui irradie encore jusqu’à moi ce matin. .

IMG_1502.JPG

IMG_1503.JPG

IMG_1501.JPG

IMG_1498.JPG

IMG_1499.JPG

IMG_1506.JPG

IMG_1500.JPG

IMG_1508.JPG
( merci à Thomas Terrien, Sean Blunt, Edouard Béha, Laura Le Baron, Sasha Alex Sacha pour leurs photos)

Adieu l’enfance est sorti!

Vous pouvez l’acheter ici :
https://itunes.apple.com/fr/album/adieu-lenfance/id925375907

Ou télécharger les fichiers et pré-commander le vinyle là :
https://bsrecords.bandcamp.com/album/la-f-line-adieu-lenfance
—————

« Adieu l’enfance » is OUT!

You can buy it here :
https://itunes.apple.com/album/adieu-lenfance/id925375907

Or grab the files and preoder the vinyle there :
https://bsrecords.bandcamp.com/album/la-f-line-adieu-lenfance

IMG_1463.JPG

 

Une session live en solo d’ « Adieu l’enfance »

Un petit micro cravate caché sous le col de ma chemise, une boucle de boîte à rythmes TR 808 samplée, ma guitare et moi : la session a été tournée au Glass, à Paris, il y a quelques mois, réalisée par les talentueux Elie Girard et François Clos.
Merci à Tristan, Stéphan, Anne, Xavier, Vincent, Yacine, Elise et Priscille. Un grand merci aussi au Glass, avec son ambiance étrange et son sol rétro-luminescent.

La session a été publiée en avant-première le 1er juillet sur Noisey-Vice.

Deux ans, un peu plus même peut-être, que je porte le rêve, l’idée, les chansons de ce disque. Avec Xavier (Hello Kurt) qui l’a arrangé avec moi et produit. Il y a eu les bonnes et les moins bonnes rencontres, beaucoup d’espoirs, beaucoup d’exaltation, des doutes et des larmes, de la fierté et de la joie… Et quelle joie bon sang maintenant que le disque est fait! J’en ai pleuré hier d’avoir enfin les masters entre les mains!
Merci à tous ceux qui ont soutenu, aimé, compris La Féline, et qui ont cru en ce projet, hâte de partager ces chansons, hâte de les emmener enfin dehors, avec vous tous, tellement hâte!

Prochaine étape, on vous dévoile la pochette, et puis un clip, et puis une date de sortie!

La Féline_masters.jpg