What Power Art Thou? Une reprise de l’air de Purcell

Le merveilleux Xavier Thiry m’a gentiment autorisée à publier ce titre où je lui avais prêté ma voix, pour une adaptation au MS10 et au talent du célèbre air de Purcell « What Power Art Thou » dans King Arthur. C’était beau et à chanter, extrêmement émouvant. Plus qu’émouvant d’ailleurs car tout mise ici sur l’essoufflement, et j’ai toujours dans la vie ce petit souffle court, encore plus court quand je suis émue. (Je mourrai probablement d’une maladie respiratoire). J’ai trouvé une image de la tombe de Robert Falcon Scott, héros d’enfance, qui s’y connaît en grand froid et Antarctique, pour accompagner ce brûlant « Let me freeze again ». En ces temps où le réchauffement climatique passe pour un hoax, misons sur la congélation.

Publicités